Orthodontiste à Sophia Antipolis


  Contact : 04.93.39.09.04 - docteur.coralie.thiriez@gmail.com

A qui s’adresse l’orthodontie ?

L’orthodontie de l’enfant

Orthodontie de l'enfant

Chez les enfants, un traitement d’orthodontie est possible dès que la première molaire permanente est apparue, parfois même lorsqu’il n’y a que des dents de lait. On parle d’orthodontie précoce ou interceptive qui permet de corriger une malocclusion susceptible de déséquilibrer la croissance maxillo-faciale et/ou la morphogenèse des arcades.

Vers 3-4 ans, les traitements sont rares. Mais si votre enfant présente déjà un gros décalage entre les deux mâchoires, il pourra être pris en charge dès cet âge-là. Le traitement se fera à l’aide de petits appareils amovibles.

C’est vers 6-9 ans que sont, le plus souvent, dépistées les malpositions maxillo-faciales (mâchoires trop courtes ou trop longues, trop larges ou trop étroites). A cet âge, la correction se fait également à l’aide d’appareils amovibles. On peut aussi faire du pilotage (extraire certaines dents) pour permettre aux dents définitives d’avoir la place de pousser correctement. Toutefois, à partir de l’évolution des quatre incisives du haut et du bas, il est important d’être vigilant. Le traitement comprend :

  • L’orthopédie qui permet de réorienter la croissance des mâchoires dans une situation plus favorable au développement musculo-squelettique.
  • La correction ou l’amélioration des fonctions : ventilation, déglutition, phonation, mastication.
  • La suppression du pouce et de la tétine pour optimiser le développement et la croissance des mâchoires.

L’orthodontie de l’adolescent

Orthodontie de l'adolescent

Entre 10 et 16 ans : La plupart des traitements orthodontiques se font à l’adolescence. Ils permettent de réharmoniser les arcades, d’améliorer l’engrènement dentaire et d’optimiser l’esthétique dentaire en particulier au moment du sourire.

Avant la puberté on peut encore jouer sur la croissance des mâchoires, alors qu’après, seule la position des dents peut être modifiée. Pour modifier la position des dents, on utilise le plus souvent l’appareil multi-attaches (brackets collés sur la surface des dents) en métal ou en céramique pour plus de discrétion.

OBSERVER VOTRE ENFANT : QUELQUES SIGNES PEUVENT VOUS ALERTER :

  • Un décalage important entre les dents supérieures et les dents inférieures
  • Une dent de lait qui ne tombe pas spontanément
  • Des incisives supérieures en avant (dents de lapin)
  • Un mauvais contact entre la dent et la gencive
  • Une bouche petite, des maxillaires étroits
  • Des dents écartées

Et également si :

  • Il respire la bouche ouverte
  • Il ronfle la nuit
  • Il a un défaut de prononciation

Souvenez-vous de certains détails :

  • Il n’avait pas d’espace entre ses dents de lait
  • Il a sucé son pouce au-delà de l’âge de six ans

L’orthodontie de l’adulte

Orthodontie de l'adulte

Au-delà de 16 ans : on parle d’orthodontie de l’adulte dont les objectifs s’articulent autour de l’esthétique dento-faciale et de l’optimisation des fonctions oro-faciales et peuvent ainsi s’inscrire dans une collaboration étroite avec d’autres spécialités (implantologiste, parodontiste, chirurgien maxillo-facial, occlusodontiste…)

L’orthodontie des adultes et des seniors nécessite la pratique de techniques invisibles et confortables permettant au patient d’obtenir le sourire qu’il désire sans que cela interfère avec sa vie professionnelle et même privée.
Ces techniques invisibles sont : le traitement invisalign et l’orthodontie linguale.

Dans les cas de grands décalages des mâchoires, il est possible d’associer une opération chirurgicale avec la collaboration d ‘un chirurgien maxillo-facial, afin de mieux coordonner les deux arcades dentaires, les fonctions oro-faciales et l’esthétique du visage sont alors grandement améliorées.